Mardi26SeptembreSemaine 39 | Côme et DamienFPremier quartier

Visiteurs

008157
Aujourd'huiAujourd'hui33
HierHier44
Cette semaineCette semaine77
Ce mois-ciCe mois-ci842
toutes les visitestoutes les visites8157

PRESENTATION DU VILLAGE DE REVEST-LES-ROCHES


Revest-Les-Roches,


Village perché, à 852 mètres d'altitude au pied du Mont Vial, fait partie avec les communes de Tourette-du-Château et de Toudon des villages des Balcons de l'Estéron.
Véritable sentinelle avancée, il s'ouvre largement sur un horizon presque illimité, de la Corse aux lointains sommets bleutés des Alpes-de-Haute-Provence et sur les proches reliefs vésubiens, niçois et grassois.
Il domine aussi les basses vallées du Var et de l'Estéron. L'origine des sols se situe au jurassique et au crétacé.


Territoire de montagne, très ensoleillé, accessible par une route touristique, jouissant d'un magnifique coup d'œil vers le Sud jusqu'à la côte, le village est accroché sur un replat du Mont Vial, dont la chaîne forme une importante barrière rocheuse, frontière entre la vallée de l'Estéron et les basses vallées de la Vésubie, de la Tinée et du Var.


Comme son nom l'indique Revest-les-Roches est bâti sur du roc dur, comme sont durs à la peine ses habitants, descendants probables de ces fiers et libres " Montani ".

 

Constitué de maisons serrées les unes contre les autres, il comporte un passage voûté (en face de l'église), une maison à arcades sur deux étages (XVe siècle) et un certain nombre de bâtisses ornées de belles portes anciennes : témoins de la prospérité de quelques familles dans les siècles passés.


Au dernier recensement, sa population était de 180 habitants. Actuellement elle atteint le chiffre de 219. Les villageois sont appelés: Revestois.


Le nom:


Revest vient de " Lou Revest ", les terres ravinées. Du latin " Reversus ", ou du provençal " revest " signifiant investissement, ou terre investie après le départ des sarrasins.


Les origines :


En 1 007, dans un état de redevance de la paroisse à l'évêché de Glandèves, le nom " Revestis " est cité.
Le 20 Novembre 1032 : donation au monastère de Saint-Véran d'une pièce de vigne située à" Revesto ".
Le 29 Août 1091, les frères Malbec donnent à l'abbaye de Lérins, l'église de Saint-Laurent de Revest pour la rédemption de leurs âmes et de celles de leurs ancêtres.
Les premiers documents écrits qui mentionnent Revest sont des actes de donation du XIe siècle.